Félix "xQc" Lengyel se fait ban temporairement d'Overwatch.

Posté par Nanna


Image


L'histoire qui enflamme la redditosphère et Twitter en ce moment : la suspension temporaire sur Overwatch du célèbre MVP de la Coupe du Monde Overwatch (OWWC) 2017, le tank canadien Félix "xQc" Lengyel qui fait également partie de l'équipe OWL des Dallas Fuel.


Que s'est-il passé exactement ?




Dans les faits, xQc serait tombé plusieurs fois durant son stream avec et contre un joueur OTP Symmetra pendant ses parties compétitives. De manière répétée, ce joueur aurait délibérément ruin les parties et la patience du tank canadien a eu des limites. Il finit par signaler cet individu à plusieurs répétitions en l'insultant.

La communauté Reddit a ensuite pris cette affaire à coeur et a commencé à blâmer xQc pour avoir perdu son sang-froid. Blizzard a eu vent de cela et a décidé de ban le MVP de la WWCC pendant 72h avec le motif suivant :"mauvaise utilisation du système de report".

Et cela alors même que le signalement était mérité puisque le joueur de Symmetra ne respectait pas les règles du mode compétitf dans le sens où :


  • Il n'était pas coopératif
  • Il refusait catégoriquement de changer de personnage pour faire gagner son équipe
  • Il mourrait délibérément ce qui démontrait de l'anti-jeu

Posté le par Félix 'xQc' Lengyel

Source
"Je ne jouerai pas à Overwatch pendant trois jours. J'espère que vous comprendrez. Pas de chance."

Le lendemain, Les Dallas Fuel a fait une déclaration en expliquant que l'organisation allait enquêter sur cette affaire afin de corriger la situation.

Quelques heures après Félix "xQc" Lengyel s'est excusé publiquement par rapport au contenu de son signalement :


Posté le par Félix 'xQc' Lengyel

Source
"J'aimerai prendre de mon temps libre pour m'excuser des rapports que j'ai envoyés et leur contenus offensant. Je me suis mis en colère suite à quelques mauvaises parties de suite et je n'avais pas les idées claires. Si vous regardez mon stream, vous savez que je suis quelqu'un de très compétitif qui fait toujours tout pour gagner ses parties. J'en arrive à comprendre que certains joueurs n'ont pas le même objectif que moi en ranked et que je ne peux me laisser emporter par ces joueurs-là. J'espère que vous comprendez tous. Je suis désolé."


Mike Rufail, le gérant des Dallas Fuel s'est exprimé peu après :


Posté le par Mike Rufail

Source
"Nous ne pensons pas que @xQcOW méritait cette suspension temporaire pour motif de faux signalement, mais il aurait dû écrire des choses plus gentilles pour éviter que cela n'arrive. Nous passons à autre chose."

Comment le système est conçu


Cet evènement a soulevé un débat, celui de l'efficacité du système de report sur Overwatch.



Rappelez-vous en mi-septembre, Jaff Kaplan a publié un developer update où il annonce que le système de report n'est pas parfait mais que des améliorations étaient en cours, notamment que les joueurs étaient prévenus par mail lorsque leurs signalements avaient menés à une mesure disciplinaire de la part de Blizzard.

Gérer le mauvais comportement des joueurs n'est pas quelque chose de simple à réaliser et Jeff explique qu'il travaille sur ce processus continu d'amélioration.

Quelques semaines avant sur le forum Blizzard, un joueur explique que le système de signalement est un échec pour deux principales raisons :

  • La communauté est toxique, très souvent une personne mérite une forme de réprimande basée sur les catégories du système (inactivité, pauvre travail d'équipe, harcèlement...).
  • Personne ne craint le système. Tout au plus les trolls se moquent du fait qu'ils n'ont que quelques jours de bannissement.

Ce à quoi Jeff Kaplan a répondu :

Posté le par Jeff Kaplan

Source
"À long terme, nous voulons vraiment travailler sur des systèmes qui encouragent un comportement positif et récompensent les bons joueurs. Cela nous décourage vraiment de passer autant de temps à punir les gens d'être mauvais. [...] Mais parce que les gens semblent manquer de maîtrise de soi ou parce que les gens aiment abuser de l'anonymat et de la liberté d'expression, nous sommes en mesure de consacrer énormément de temps et de ressources à maintenir l'ordre."

Naissance du débat

Le débat sur l'efficacité du système de report est ancien et repose sur le ressenti des joueurs quant à l'importance de leur signalement. Les joueurs ont l'impression que leur avis n'est pas pris en compte et que malgré un nombre important de plaintes, les abus sont toujours présents.

Le problème actuel que dénoncent les joueurs est celui du one-tricking, pratique qui consiste à ne jouer qu'un seul héro au point de refuser de jouer si celui-ci a déjà été choisi par un coéquipier. Ce comportement est considéré pour beaucoup de joueurs comme un manque de coopération volontaire bannissable, encore plus si le héro choisi est hors-méta. Car oui, un joueur qui joue exclusivement Torbjörn quelle que soit la carte sera toujours plus mal vu qu'un joueur de Tracer, ce que dénoncent d'ailleurs les adeptes du one-tricking.

Récemment le joueur Fuey500 a été banni pendant 24h par Blizzard pour cause de "disruptive gameplay", jugé par la communauté pour avoir forcé son pick alors qu'il n'était pas adapté. Même chose d'ailleurs pour Stevo, le joueur de Symmetra top 500 qui a subit le même sort.

Mais derrière ce débat de surface, se cache une autre réalité. Ce n'est pas tout à fait la pratique du one-tricking en soit qui pose problème pour les joueurs compétitifs de haut niveau mais sa conséquence directe : si un joueur ne veut pas changer de personnage quand son équipe en a besoin, il ne devrait pas être un poids mort pour sa team en diminuant ses chances de gagner. C'est donc cette toxicité qui enfreint les règles compétitives et qui sème la discorde parmi la communauté.

Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Blizzard à ce jour ne punit pas le one-tricking en lui-même mais bel et bien les joueurs qui refusent catégoriquement de swap, au point de refuser de jouer en se suicidant inlassablement pour ne citer qu'un exemple de mauvais comportement.

Les équipes OWL ont trouvé un moyen de s'entrainer entre elles tout en évitant les parties compétitives et leurs lots de mauvaises surprises, via la création de pro pickup games (Pro-PUG), qui sont en quelques sortes des ranked privées. L'initiative provient de Noukky, connue pour avoir organisé la HulkTastic Cup en hommage au joueur Dennis ‘INTERNETHULK’ Hawelka et très récemment pour avoir été nominée par le reddit CompetitiveOverwatch dans les catégories "Community member of the year" et "Community figure of the year".

Overwatch est un jeu coopératif où parfois les joueurs doivent faire des concessions pour leur équipe afin d'avoir une meilleure chance de gagner. Refuser de jouer en équipe en imposant sans remise en question son style de jeu n'est pas dans l'esprit du mode compétitif, ce que certains joueurs ont visiblement tendance à oublier. La devise de Blizzard, "Play fair, play nice", illustre parfaitement cette idée.

On espère en ce début de saison 7 que Blizzard a été touché par ce débat et que l'éditeur va trouver un moyen afin de réduire la toxicité des joueurs compétitifs.

L'auteur :

Nanna

Rédactrice GO. Ex-joueuse compétitive sur Overwatch, je me consacre maintenant à mes études en Master Marketing. Adoratrice de chats depuis 1880.

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub