L'équilibrage, par Jeff Kaplan

Posté par Thibaut



Jeff Kaplan, Directeur d'Overwatch, n'hésite pas à s'exprimer clairement sur les sujets sensibles et à répondre lui-même aux questions que posent les joueurs sur les forums officiels. C'est l'une des raisons pour lesquelles il est très apprécié de la communauté des joueurs. Ce weekend, Jeff Kaplan s'est attaqué à l'épineux sujet de l'équilibrage et a délivré, en une petite vingtaine de paragraphes, les grandes lignes de sa vision des choses. Un message éclairant et instructif.

Pour résumer sa pensée, le jeu est selon lui bien équilibré, mais le problème qu'il est constate est que les joueurs désirent naturellement du changement dans le métajeu. Il oppose que le changement pour le changement n'est pas bon et que la perception de l'équilibrage est souvent plus puissante que l'équilibrage lui-même. Plutôt que des changements brutaux et radicaux, il préférerait que de nouvelles stratégies soient innovées par les joueurs.

En préambule, Jeff précise que malgré sa position, il n'est qu'un point de vue au sein d'une grande équipe qui n'est pas toujours d'accord avec lui. Ses commentaires sont forcément subjectifs et ne reflètent pas l'entièreté des points de vue de son équipe.

Jeff considère qu'actuellement le jeu est bien équilibré. Ce qu'il entend par là, c'est qu'il n'a pas le sentiment qu'un héros est si puissant qu'il brise l'équilibre du jeu, et qu'il n'y a aucun problème majeur qui menace la santé du jeu. Cependant, cela ne veut pas dire qu'il n'existe pas quelques problèmes avec certains héros. Selon lui, il était nécessaire d'éloigner Chopper de son statut de héros à combo one shot, bien que le résultat ne soit pas actuellement parfait. Il reconnait qu'il est aussi nécessaire de réfléchir de nouveau à l'ultime d'Ange, qui est extrêmement puissant et pas très amusant pour les deux équipes. Ces deux points ne sont que deux exemples de problèmes mineurs qui peuvent être traités avec le temps.

En termes de chiffres, les choses les moins équilibrées ne sont pas celles que l'on pense. Par exemple, les taux de victoire de Symmetra et Torbjörn sont trop bons actuellement, mais ils ne suscitent pas pour autant une levée de boucliers. Comme il l'indiquait il y a peu, la perception de l'équilibrage est souvent plus puissante que l'équilibrage lui-même.

Jeff a le sentiment que le problème majeur que constatent les joueurs est que le métajeu n'évolue pas aussi fréquemment qu'ils le voudraient. Il constate que tout part des résultats de la scène professionnelle, qui conditionnent les choix des joueurs moins performants. Les pros, qui naturellement s'arrêtent sur un petit nombre de héros qui fonctionnent bien ensemble, incitent indirectement les joueurs performants mais plus modestes (le tiers supérieur) à jouer les mêmes choses qu'eux, souvent avec un décalage temporel (semaines, voire mois). La plupart des joueurs, bien que souvent conscients du métajeu compétitif, ne joue pas forcément selon ces critères.

Toujours selon Jeff, on peut grosso modo résumer les raisons qui poussent à un changement de métajeu en trois points majeurs :

  • 1. Changements de l'équilibrage des héros. Une révision de l'équilibrage de héros change indubitablement le métajeu. Pour Jeff, il convient d'effectuer de tels changements quand le jeu l'exige, mais certainement pas dans le but de juste remuer le métajeu. L'équipe en charge de l'équilibrage surveille en permanence les évolutions et décide de procéder à des ajustements en cas de déséquilibre flagrant. Jeff considère qu'il n'y a pas lieu d'ajuster un héros sur le seul chiffre de son taux de victoire. Actuellement, Symmetra est très peu choisie, et il serait possible de la changer pour qu'elle devienne indispensable au métajeu, mais Jeff pense que son équilibrage est inquiétant et qu'elle pourrait trop bien faire.
  • 2. Nouvelles stratégies innovantes. Selon Jeff, c'est le meilleur scénario, dont il a été le témoin souvent. Ceci arrive souvent à l'occasion d'un tournoi pro pour lequel une équipe déroule une toute nouvelle stratégie qui fait mouche. C'est ainsi qu'est devenue populaire la composition à trois tanks. Cependant, il est difficile d'innover. Il existe divers profils de joueurs, certains étant très créatifs, d'autres excellents à l'exécution. Développer de nouvelles stratégies demande du temps et de l'entraînement, ce qui n'est pas favorisé par les emplois du temps des pros et les calendriers des tournois.
  • 3. Changements induits par les mécaniques du jeu. Typiquement, dans les MOBAs, le métajeu serait relativement inerte sans des systèmes de pick/ban. Les mécaniques du jeu peuvent forcer la variété. Overwatch pourrait à terme permettre d'empêcher certains héros d'être choisis, ou inciter les joueurs à ne pas pouvoir prendre le héros qui veulent à tout prix. Cependant, Jeff ne pense pas que ces systèmes fonctionneraient dans son jeu. Il préfère qu'Overwatch invite à la créativité plutôt qu'il n'y contraigne. Il n'est pas question que le meilleur Genji du monde doive jouer Zarya. Jeff pense que le mode 6v6 Elimination, récemment ajouté à l'Arcade, est suffisamment fort pour pouvoir exister en Partie rapide ou compétitive. Ce mode est un bon exemple de mécanique qui amène à des modifications des compositions d'équipe : l'équipe victorieuse doit maîtriser 18 héros. Il serait prêt à prendre le pari que si ce mode devenait compétitif, il est possible que le métajeu se cimente autour de 18 héros très choisis et 7 plutôt négligés - mais ce ne serait pas la fin du monde.

Les jeux avec un métajeu qui évolue lentement et reste stable sur de longues périodes ne sont pas nécessairement déséquilibrés ou ennuyeux. La plupart des sports rentrent dans cette catégorie, comme le baseball. Cependant, le désir des joueurs est que 25 héros soient toujours viables tout le temps. En vérité, chaque avantage perçu force souvent les joueurs à utiliser tel héros plutôt qu'un autre, car ils pensent par ricochet que ce héros est un poil plus fort. Ici, la perception de l'avantage surpasse l'équilibre réel. Actuellement, la stratégie "dive" est la stratégie prédominante sur la scène pro, tandis que la majorité des joueurs ne joue qu'en Partie rapide avec comme héros préférentiels Genji, Soldat 76, Hanzo, McCree, Ange et Chacal. Ceci est en vérité le métajeu de la plupart des joueurs. En compétitif, ces six héros sont Ange (de loin), Soldat 76, D.Va, Lucio, Ana et Genji (Reinhardt en 7e, Chopper étant le tank suivant). Le tiers supérieur au MMR des joueurs jouer surtout Ana. Ceci témoigne d'un vrai décalage entre ce qui est perçu et ce qui est vécu.

D'un point de vue réaliste, la composition "dive" est intéressante, puisqu'elle est amusante à jouer et à regarder, qu'elle est exigeante et demande des capacités bien propres à Overwatch. Jeff ne pense pas qu'elle soit néfaste, mais que les joueurs voudraient voir plus de diversité dans ses compositions. Jeff approuve, mais ceci doit être amené d'une manière non forcée et non destructrice, c'est-à-dire pas avec des changements d'équilibrage ou avec des restrictions dans les choix des héros. Il faut faire attention lorsqu'on demande des changements radicaux. Il y a quelques mois, lorsque D.Va a été modifiée, beaucoup de joueurs ont hurlé au scandale et annoncé ne plus jamais la jouer tant qu'elle ne serait pas rétablie. Malgré qu'elle soit restée inchangée depuis, elle est aujourd'hui l'un des héros dominant le métajeu "dive".

Les joueurs pensent en général que les changements visent à buffer ou nerfer tel ou tel héros. En vérité, ils cherchent seulement à rendre le jeu meilleur. C'est ce qui se passe avec Chopper : l'objectif n'est pas de lui coller un nerf, mais l'intention est de retirer du jeu un style de jeu qui est devenu pénible pour beaucoup de joueurs. Il devra peut-être être réajusté.

Jeff réaffirme clairement qu'il n'est pas question de nerfer Winston et D.Va juste pour handicaper la composition "dive". Selon lui, il y aura un nouveau métajeu d'ici 3 mois, qui aura déjà lassé les gens impatients. Il faut prendre garde au changement pour le seul but du changement.

L'auteur :

Thibaut

Plus très loin des 3000 articles. Pourfendeur d'anglicismes. Défenseur de "méta-jeu".

CONTACTER L'AUTEUR SOUTENIR L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub