Place à Orisa, le nouveau héros d'Overwatch !

Posté par Primus , DjinnTonic , Thibaut


Image

La fuite du 9 janvier dernier était donc juste... à un détail près : le nom. Dans leur dernière vidéo, les développeurs ont introduit le 24ème héros d'Overwatch : Orisa. Cette omniaque quadrupède a été créé par Efi Oladele, désormais bien connue des joueurs puisque de nombreux teases en rapport avec elle sont sortis ces derniers jours.

Orisa sera un tank armé d'un canon à particules, avec une portée élevée, une puissance de feu importante et un chargeur imposant. Son tir alternatif est quant à lui une mini orbe à graviton de Zarya puisqu'il attirera les joueurs à lui une fois lancé pour une courte durée.

Fait important pour l'histoire du jeu, nous apprenons que les modèles OR-15 de Numbani, à partir desquels a été conçu Orisa, avaient été spécialement conçus pour lutter contre... Doomfist, le fameux ! Il s'agit du premier héros à ne pas avoir un passé très chargé, puisqu'il n'a qu'un mois d'existence.

Sommaire :



Ses capacités

Sa première capacité est entièrement défensive, puisque elle empêche Orisa de subir les capacités comme la concussion de Pharah et réduit les dégâts qu'elle subit. A l'instar de Reinhardt ou Winston, sa deuxième capacité est une barrière hémisphérique qu'elle pourra lancer où elle le souhaite. Sa capacité ultime est un peu particulière, car il s'agit d'un "superchargeur" qu'elle porte sur son dos. Une fois à 100%, elle peut le lancer au sol. Cette cet appareil confère un bonus de dégâts à tous les alliés proches. Cependant cet ultime peut être détruit : votre équipe devra donc le protéger à tout prix pour en tirer tous les bénéfices.

Selon Jeff Kaplan, le concept d'Orisa cherche à proposer une alternative à Reinhardt dans le paysage des tanks. Alors que D.Va et Winston sont des tanks qui jouent sur la mobilité, que Chopper est un tank agressif cherché de punir les mauvais positionnements, Reinhardt est décrit comme un pilier autour duquel s'organise une équipe et façonne son positionnement grâce à sa barrière protectrice. Orisa se veut être ainsi un pilier alternatif, peu mobile et avec un solide écran de protection.


Image Canon à fusion
Le canon automatique d’Orisa inflige des dégâts en continu mais ralentit ses déplacements quand elle l’utilise. Chargeur de 200 balles.
Image Blindage
Orisa subit temporairement moins de dégâts et ne peut pas être affectée par des effets incapacitants.
Image Halte !
Orisa lance une charge à gravitons qu’elle peut faire exploser pour ralentir et attirer les ennemis proches dans la zone de déflagration.
Image Dispositif de protection
Orisa déploie un écran protecteur statique qui la protège ainsi que ses alliés.
Image Superchargeur
Orisa déploie un appareil qui augmente les dégâts infligés par les alliés qui se trouvent dans sa ligne de vue.


Vidéos

Vidéo d'introduction

Présentation par les développeurs

Voici la vidéo des développeurs, pour le moment en anglais sous-titré uniquement.

Orisa : les origines

Biographie

Assemblée à partir de pièces récupérées sur d’anciens robots défensifs OR15, dont la durée de vie n’a guère été longue, Orisa est la nouvelle protectrice de la ville. Toutefois, il lui reste encore beaucoup à apprendre.
Mis en service avant la crise des Omniums, les robots de sécurité OR14, surnommés « Idina », étaient autrefois construits dans l’immense Omnium du Nigeria. Après la guerre, ces robots, comme bien d’autres modèles utilisés pendant la crise, ont vu leur production interrompue. Vingt ans plus tard, Numbani relançait le programme OR14 pour protéger la ville des menaces extérieures. Ces nouveaux modèles OR15 ont connu une brève période d’activité avant d’être détruits lors d’une attaque menée par Doomfist.

Le programme ayant été abandonné après l’attaque, le gouvernement civil a vendu les dernières pièces des robots OR15. Certaines d’entre elles ont été achetées par Efi Oladele, une brillante fillette de onze ans dont les exploits en matière de robotique et d’intelligence artificielle lui ont déjà valu de recevoir la « bourse des génies » décernée par la fondation Adawe.

Encouragée par des parents à l’esprit ouvert, Efi a utilisé sa bourse pour faire l’acquisition de l’un des robots OR15 retirés de la circulation. Pour Efi, Numbani avait besoin d’un protecteur, et un modèle OR15 amélioré lui semblait parfait pour ce rôle. Elle a donc réparé et reconfiguré le robot avant de le doter d’une personnalité conçue par ses soins.

Efi a baptisé la nouvelle héroïne de Numbani « Orisa ».

Orisa a prouvé qu’elle pouvait rendre service à la ville, mais il lui reste encore à trouver son protocole optimal. Le manque d’expérience de l’omniaque peut parfois lui porter préjudice, mais la bonne volonté d’Efi à lui apporter les ajustements nécessaires et l’intelligence artificielle évolutive d’Orisa ont toujours permis au robot et à sa créatrice de corriger leurs erreurs.

Orisa commence tout juste sa carrière de protectrice et il lui reste beaucoup à apprendre sur le monde et sur son rôle. Mais guidée par l’optimisme indéfectible d’Efi et par son propre sens grandissant de l’honneur et du devoir, Orisa est prête à défendre Numbani et sa créatrice à tout prix.

Pour plus d'informations sur Orisa, nous vous invitions à consulter la page dédiée au nouveau héros sur le site officiel d'Overwatch.



Skins

Basique
Image


Rares
Image
Aube
Image
Crépuscule
Image
Lever de soleil
Image
Plaine


Epique
Image
Camouflage


Légendaires
Image
Carbon fiber
Image
Dynaste
Image
Megasoma
Image
Protectrice

L'auteur :

Primus

Rédacteur Hearthstone et Overwatch, joueur de prêtre à ses heures perdues

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub