Jouer support sur Overwatch

Posté par Primus


Image

Sur Overwatch, l'une des catégories les plus importantes du jeu est sans doute les supports. Ceux-ci sont la clé des compositions actuelles de la méta : peu importe le nombre de dégâts infligés par l'équipe adverse, si le support soigne d'autant ses coéquipiers, l'attaque sera nulle, et qui plus est, le soigneur aura chargé son ultimate et l'aura pour le prochain combat. Il sont donc essentiels et il n'est pas rare d'en voir 3 par équipe dans la méta actuelle.

Cependant, il arrive souvent de perdre facilement à cause de supports qui ne sont pas à la hauteur. Dans cet article, nous verrons donc, soigneur par soigneur, les conseils et les attitudes à adopter pour maximiser votre impact sur la partie.

Lucio

Le DJ brésilien est un soigneur qui en apparence est facile à maitriser, mais qui peut être mal exploité si vous ne savez pas le jouer.

Son alternance

Lucio possède deux modes avec son amplificateur : soin et vitesse. Généralement, le mode soin est plébisicité par les joueurs, et cela est assez logique puisque c'est sa fonction première, et le mode vitesse est délaissé. C'est là une erreur trop courante. Le passif de soin de zone est certes très efficace, mais le mode de vitesse est lui aussi puissant et peut vous faire gagner un combat. Le meilleure moyen de l'utiliser est de se mettre au milieu de votre équipe et d'activer l'amplification pour que tous vos alliés en profitent : ils pourront alors se jeter sur les ennemis et les écraser en leur tournant autour, par exemple. Une fois que le combat est bien engagé, passez en mode soin, et si vous avez le bon timing, le cooldown de votre amplification devrait être disponible et vous pourrez alors soigner tous vos alliés blessés. De plus, n'hésitez pas à l'utiliser avec d'autres alliés pour poursuivre un ennemi en déroute : vous ferez perdre de précieuses secondes à l'équipe en face qui devra attendre pour se regrouper.

Image

Ana

Certainement le support avec le plus haut skillcap du jeu. Avec sa grenade et sa fléchette, elle a un kit qui est assez dur à manier, d'autant plus que ses cooldowns sont importants. Il est donc primordial de la maîtriser pour maximiser son potentiel.

Sa grenade

Avec cette grenade, Ana possède un atout indéniable sur les autres soigneurs du jeu : un soin instantané. A la différence d'une Ange qui ne peut soigner que de 50PV/seconde, l'Egyptienne redonne directement 100PV à un allié : de quoi remonter instantanément de la moitié de leur barre de vie la majorité des héros du jeu ! De plus, celle-ci augmente les soins reçus par la cible ce qui permet de remonter très rapidement des héros tanks comme Reinhardt ou Chopper. C'est donc incontestablement une arme puissante, mais il faut l'utiliser avec parcimonie du fait de son cooldown de 10 secondes. La plus grosse erreur est de la gâcher en tentant de blesser un ennemi et de ne plus l'avoir pour ses alliés. En effet son aspect défensif est maintes fois plus intéressant que son aspect offensif : n'oubliez pas que vous êtes avant tout un support. Enfin, et cela n'est pas à négliger, pensez qu'elle peut totalement nullifier une transcendance de Zenyatta !

Sa fléchette

Sa fléchette hypodermique est également une capacité extrêmement utile. Elle est très polyvalente : elle permet de réduire à néant un ultimate adverse, ou au contraire d'isoler une cible du reste du groupe pour la tuer plus facilement. Comme pour sa grenade, son temps de recharge de 12 secondes est son plus grand handicap : ne l'utilisez pas si par exemple, vous savez que le Faucheur en face va utiliser son éclosion mortelle.

Ange

Parmi les soigneurs, Ange est celle qui a le moins la cote en ce moment. En effet, elle est incapable de se défendre toute seule et depuis le retour de Zenyatta, son boost de dégâts est moins intéressant. Cependant il existe là encore des erreurs possibles avec ce personnage : son absence de la méta ne réduit pas son skillcap.

Son pistolet

Son pistolet, Miséricorde, n'est pas une arme à sous estimer. A raison de 20 dégâts par balle et 20 balles par chargeur, avec une cadence de tir assez élevée, il peut rapidement infliger des dégâts conséquents. Cependant il nécessite une bonne visée et c'est la seule capacité offensive du kit de ange : il est généralement préférable de battre en retraire si un ennemi vous saute dessus.

Son caducée

Comme pour l'amplificateur de Lucio, le caducée est souvent utilisé comme soin direct et personnel. Encore une fois, il faut noter que le bonus de dégâts de 50% est un avantage conséquent pour celui qui est visé. Couplé à un bon joueur de McCree ou de Soldat : 76, il peut faire des ravages. En l'utilisant cependant, surveillez les points de vie de votre cible. Il serait dommage que celle ci meurt devant vos yeux.

Zenyatta

Le moine omniaque possède un kit hybride, mi-support mi-dps : c'est un héros très polyvalent.

Ses orbes

Image

Zenyatta possède 2 orbes : l'une d'harmonie et l'autre de discorde. Elles lui permettent de soigner un allié ou d'augmenter les dégâts subis par une cible de 30%. Ce n'est donc pas un simple support cantonné à un rôle de soigneur : il inflige des dégâts conséquents. Utilisez le pour détruire les tanks adverses, combiné par exemple à un Soldat : 76, et non pas seulement comme un soigneur secondaire : assez vite vous aurez un énorme impact sur la partie.

Cependant, il n'y a pas d'autres points très difficiles dans son kit : gardez simplement en tête qu'il faut, dans l'idéal, toujours avoir votre orbe d'harmonie sur un de vos coéquipiers.

Les ultimates

Si vous avez été attentifs, vous avez remarqué que je n'ai même pas évoqué un point crucial du kit : les ultimates. Ceux-ci sont tellement puissants et essentiels pendant un combat que je préfère leur consacrer une partie tout entière. De plus, avec leur nerf récent qui a augmenté leur coût, ils sont d'autant plus précieux.

Ainsi, je ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant de ne jamais utiliser les deux ultimates de vos supports en même temps. Dans la majorité des cas un mur du son de Lucio suffit à lui tout seul et n'a pas besoin d'une transcendance. Cette capacité à faire preuve de discernement concernant les ultimates est certainement le point le plus difficile en tant que support et différencie un bon soigneur d'un mauvais soigneur.
Concernant la résurrection de Ange, c'est un peu différent. En effet, ici, il ne s'agit pas de l'économiser mais au contraire de l'utiliser dès que cela peut vous faire gagner le combat. Si votre Reinhardt et votre Chopper meurent au tout début d'un combat, sans bouclier pour les protéger, vos alliés vont se faire massacrer et vous allez perdre : votre ultimate sera inutile. Ainsi, même s'il ne s'agit que d'une résurrection de deux personnes, si cela est un play gagnant, n'hésitez pas. Attendre pour une résurrection de 5 personnes n'est parfois pas le bon choix : si l'équipe adverse joue bien, elle essaiera de vous tuer avant ce stade là.

Il en va de même avec Ana : son nanoboost se charge toujours extrêmement vite et est très puissant. De plus, ce n'est pas un ultimate défensif à proprement parler, et ne nécessite pas d'être sauvegardé à tout prix.

Ainsi le travail des supports n'est pas de tout repos et nécessite souvent d'être 2 à occuper ce rôle. Pensez-y quand vous voyez que le seul soigneur de votre équipe est un Zenyatta !

L'auteur :

Primus

Rédacteur Hearthstone et Overwatch, joueur de prêtre à ses heures perdues

CONTACTER L'AUTEUR
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub