Généralités » Jouer avec Pharah

Posté par DigitalRyuk , Odrel . Màj


« Je protégerai les innocents » dit l’ancienne militaire égyptienne en pilonnant ses ennemis de roquettes dans la violence la plus totale… Pharah, personnage polyvalent souvent aussi efficace en défense qu’en attaque, dispose d’un gameplay assez atypique que je vous propose de passer en revue dans ce guide.

Fiche résumé



Image
Cliquez pour agrandir.

Gameplay général


Les compétences de Pharah en font sans doute le héros le plus mobile d’Overwatch. Une bonne utilisation de la capacité Réacteurs et du jet pack ainsi qu’un bon timing de pre-shot des roquettes vous permettront de faire de gros dégâts sur les cibles en retrait comme les heals, de poursuivre les ennemis qui fuient le teamfight et même d’aller déloger des cibles en hauteur comme les snipers.

Le lance-roquettes de Pharah est une arme de moyenne distance faisant 120 points de dégâts en tir direct, et un nombre de dégâts indirects moindre, qui seront plus ou moins importants selon la distance entre votre adversaire et le projectile au moment où celui-ci explose, dans un rayon de trois mètres maximum. La meilleure stratégie ne sera pas forcément de chercher à mettre des tirs directs mais plutôt de viser des zones proches de vos adversaires pour être sûr de leur infliger un minimum de dégâts. Pensez à recharger systématiquement après chaque mini phase de combat, votre chargeur ne dispose que de 6 roquettes.

Astuce : Tirer une roquette sur le sol entre votre adversaire et vous lorsqu’il est proche vous permettra de le bump légèrement en arrière tout en vous projetant aussi en arrière, vous faisant gagner un peu de temps et vous donnant une chance de l’achever. Attention cependant aux dégâts que vous infligeront votre propre roquette, pouvant aller jusque 40. Préférez une utilisation de Conflagration plutôt que cette technique, si elle est disponible.

Bien se servir de Réacteurs sera primordial si vous voulez acquérir une bonne maîtrise du héros : votre faible montant de points de vie vous rendra trop vulnérable pour vous attaquer à vos adversaires de près, mais rester à une trop grande distance amoindrira vos chances de toucher vos adversaires puisque vos roquettes mettront plus de temps à les atteindre.

Vous l’aurez compris, la difficulté de Pharah réside dans son placement. Vous me direz qu’il est important de bien se placer quel que soit le héros que l’on joue, mais la chose devient plus compliquée lorsqu’on y inclut la capacité de s’envoler et de rester dans les airs pour quelques secondes. Cela vous offre beaucoup plus de possibilités de placement car ça vous rend en quelque sorte plus indépendant de la carte, mais cela peut être à double tranchant : en volant n’importe où dans les zones découvertes, vous risquerez de vous faire tirer comme un pigeon !



Image


L’utilisation de Réacteurs suivie d’une utilisation continue de votre jet pack vous maintiendra dans les airs pendant 9 secondes si la surface sur laquelle vous atterrissez est à la même hauteur que celle depuis laquelle vous vous envolez (donc moins longtemps si elle est plus haute et plus longtemps si elle est plus basse), ce qui ne laisse au final qu’une seconde de cooldown restante à Réacteurs avant de pouvoir décoller à nouveau. Vous aurez en somme la faculté de rester quasiment en permanence dans les airs.


Conseil : Il peut cependant s’avérer dangereux de le faire en continu, lors du premier teamfight par exemple, où vos adversaires seront particulièrement attentifs à votre arrivée et vous focaliseront si vous vous envolez et sortez du pack formé par votre équipe, ou s’il y a une Fatale dans l’équipe adverse, ou encore un Soldat : 76 sous ulti. Votre lenteur et la prévisibilité de vos mouvements dans les airs vous rendront vulnérable aux snipers, et ça se jouera souvent à qui tue l’autre en premier (souvent il vous tuera en premier). Vous devrez donc bien faire attention au moment le plus propice pour activer Réacteurs, et doser comme il le faut votre jet pack

Qui n’a jamais rêvé de faire tuer toute l'équipe adverse avec Conflagration au spawn de L’Usine Volskaya ou de Dorado ? Outre le fait qu’elle vous permettra de faire des kills faciles en bumpant vos adversaires dans le vide sur certaines cartes comme Ilios ou la tour de Lijiang, la Conflagration pourra se révéler très utile pour déloger un sniper de son perchoir, ou pour momentanément éloigner un Reinhardt du reste de son équipe.

Conseil : Conflagration fait de gros dégâts sur les boucliers (600) mais dispose d’un cooldown de 12 secondes, attendez donc le moment opportun pour l’utiliser lorsque des héros comme Winston ou Zarya sont présents dans l’équipe adverse.


Image

Place au déluge de la justice ! 40 à 60 points de dégâts par roquette, 30 roquettes à la seconde, pendant trois secondes, sur une large zone devant vous ! Faites le calcul et vous verrez que bien placé, un Barrage pourra faire des dégâts faramineux, sans mauvais jeu de mot. L’utilisation de l’ulti de Pharah est relativement simple : envoyez votre salve sur des ennemis packés et vous les tuerez presque à coup sûr. Cependant prenez garde aux ennemis qui ne sont pas dans votre barrage, particulièrement aux snipers, qui s’empresseront de vous tuer lorsqu’ils vous entendront le lancer. Il sera par ailleurs très simple pour la plupart de vos adversaires de le faire puisque vous serez immobile le temps de l’ulti.

Conseil : Vérifiez dans un premier temps s’il n’y a pas de sniper visible dans le secteur avant de lancer votre ulti, et commencez toujours par cibler les héros offensifs susceptibles de vous tuer même s’ils sont dans le pack, comme McCree ou Soldat : 76.


Astuce : Sur les cartes de contrôle, gardez votre ulti pour clean le point de contrôle au moment où l'équipe adverse vient en pack, pour tempo et éventuellement tuer quelques ennemis. Si une Mei ou une Zarya est présente dans votre équipe, essayez de synchroniser vos ultis, qui pourront parfois vous permettre de tuer une bonne partie de l’équipe adverse tout en gardant la vôtre au complet.

Conseil global : Evitez les endroits exigus : dans les bâtiments vos propulseurs ne vous seront d’aucune utilité et la moindre roquette lancée pourra se retourner contre vous ! Favorisez les endroits en hauteur comme les toits plutôt que les zones au sol dans les situations où il sera préférable de ne pas rester dans les airs, cela vous permettra également de mieux prévoir le meilleur moment pour balancer votre ulti !




N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la vidéo de Truki sur Pharah, celle-ci vous permettra de mettre en image les explications de ce guide.


Ses rapports aux autres héros


Synergies


La synergie avec Ange est de loin la plus connue car très efficace. En effet Ange possède des capacités de mouvement analogues à celles de Pharah, et peut donc vous suivre dans les airs tout en maintenant son puissant boost de dégâts sur vous et en vous soignant si besoin. Attention cependant à ne pas trop vous reposer sur elle, car Ange devra aussi soigner les autres membres de votre équipe qui seront pour la plupart au sol, et ne pourra pas toujours re jump vers vous, si vous êtes sur un toit par exemple.

Le canon endothermique de Mei fonctionne très bien en combo avec vos roquettes puisqu’en ralentissant vos ennemis, il rend plus faciles les tirs directs. Mais la vraie synergie entre Mei et Pharah se situe dans leurs ultis. Pas besoin de vous en dire plus : ennemis gelés au même endroit + barrage de roquettes = carnage.
De même qu’avec Mei la principale synergie entre Zarya et Pharah réside dans la combinaison de leurs capacités ultimes. L’Orbe à gravitons de Zarya couvre une zone aussi large que le Blizzard de Mei (8 mètres) et possède l’avantage par rapport à celui-ci de packer les ennemis piégés au centre de la zone, les rendant vulnérables même à de simples roquettes. Mais contrairement à Blizzard, l’Orbe à gravitons laisse la possibilité à vos adversaires d’utiliser leurs capacités contre vous bien qu’ils soient bloqués. C’est à ce moment que la barrière de Zarya entre en jeu : placée à temps elle vous permettra de tuer les ennemis packés par l’ulti sans mourir à votre tour.



Elle contre



Héros à faible portée
Vos réacteurs vous mettent d’office hors d’atteinte de bon nombre d’armes, notamment les armes à énergie. Veillez cependant à atterrir suffisamment loin des héros à faible portée ou ils vous prendront par surprise et vous tueront très rapidement.

Pharah est sans doute le plus gros counter de Chacal : quand vous êtes dans les airs celui-ci ne peut pas faire grand-chose contre vous, il lui sera assez difficile de vous viser avec son lance-grenades et utilisera principalement sa mine contre les ennemis au sol. Sa faible mobilité le rend vulnérable à vos roquettes, son seul moyen d’escape étant le mine jump, qu’il ne pourra utiliser que toutes les 8 secondes. Vos réacteurs vous mettront à l’abri de son ulti et mieux encore si vous parvenez à le trouver au moment où il le lance, vous pourrez le cancel instantanément en envoyant une roquette sur la roue, qui ne dispose que de 100 points de vie et qui explosera juste devant son lanceur, le tuant au passage.

De même que pour Chacal, Faucheur a du mal contre Pharah. Le gameplay général du personnage étant de flanker les ennemis au corps à corps, il sera difficile pour lui de vous atteindre une fois en l’air. Il dispose par ailleurs d’une mobilité assez réduite et sa forme spectrale pourra certes l’empêcher de se prendre vos roquettes pour quelques secondes mais ne sera généralement pas suffisante, il vous suffira alors d’attendre la fin de la forme spectrale en le suivant depuis les airs.
Son ulti le poussera à se rapprocher dangereusement de vos lignes et à rester relativement peu mobile pendant quelques secondes. S’il est difficile de prévoir une Éclosion mortelle, il vous faudra prendre le réflexe de vous envoler dès la première seconde de l’ulti, et dès lors vous pourrez très facilement le tuer et si vous allez assez vite, cancel une partie de son éclosion.


Un canon à faible portée, un Mur de glace au-dessus duquel vous pouvez aisément passer, aucun escape, Mei sera pour vous une proie facile. Sa Cryostase lui permettra cependant de tempo assez longtemps, alors prenez garde à ce qui se passe autour, une Mei seule ne représente pas de danger pour vous mais peut vous tenir tête suffisamment de temps pour que vous vous fassiez sniper sans comprendre ce qui vous arrive !

Comme Mei, Zarya dispose d’une faible portée et d’une faible mobilité. Vous pouvez de plus contrer son bouclier avec votre Conflagration. Il vous sera cependant difficile de la tuer seul, étant donné son nombre élevé de points de vie.

De même pour Symmetra, qui pourra difficilement vous toucher avec son projecteur à photons. Vous aurez l’avantage contre Symmetra de pouvoir détruire plusieurs de ses tourelles avec une seule roquette.

Si vous vous mettez à couvert correctement, vous pourrez facilement détruire la tourelle de Torbjörn, en envoyant vos roquettes une par une tout en vous cachant derrière un obstacle, entre chaque roquette envoyée. Chaque fois que vous vous mettrez à découvert, la tourelle vous enverra quelques balles mais prendra les dégâts d’une roquette. Le personnage de Torbjörn en lui-même ne constitue pas une grande menace et restera souvent près de sa tourelle. Vous pourrez d’ailleurs parfois prendre le kill sur Torbjörn s’il est trop près de sa tourelle au moment où vous la détruisez. Attention cependant, ne vous mettez pas à découvert inutilement ou vous risquez de ne pas trouver d’obstacles derrière lequel vous cacher, si une tourelle vous surprend. Attention également à son ulti qui rendra fatale toute exposition à sa tourelle !


Elle est contrée par



Héros dotés de hitscan guns
C’est-à-dire d’armes sans délai entre le coup de feu et le moment où la cible est touchée. Pharah est particulièrement vulnérable à ce type d’arme du fait de sa lenteur dans les airs qui la rend plus facile à toucher.
Ils sont les deux plus gros counters naturels de Pharah, Fatale grâce à ses headshots à 300 points de dégâts, Soldat : 76 grâce à son ulti. Un bon joueur de Soldat : 76 vous aura même sans ulti si vous vous exposez trop, et une Fatale n’aura pas nécessairement besoin de vous mettre un headshot pour vous avoir, l’affaire pouvant se régler en deux bodyshots de sa part. La meilleure chose à faire contre Fatale est d’attendre une occasion de la bump au sol pour l’exposer à votre équipe et la tuer. Contre 76, essayez de rester en dehors de sa « ligne de mire » lorsque il lance son ulti, ne tentez en aucun cas de le tuer pour cancel son ulti, il vous tuera beaucoup plus vite que vous ne le ferez.

Pour les mêmes raisons, un McCree qui sait viser sera un cauchemar pour vous. S’il sait ce qu’il doit faire vous ferez partie de ses premières cibles, et vous tuer pendant votre ulti sera pour lui un jeu d’enfant. De plus vous n’aurez pas forcément le temps de vous mettre à l’abri de son ulti. Si vous êtes dans les airs au beau milieu d’une grande zone, comme l’espace près du premier point d’Hanamura par exemple, vous aurez du mal à éviter de vous faire one shot. Les dégâts de McCree diminuent à longue portée, donc essayez de rester loin de lui pour limiter sa puissance, utilisez votre Conflagration pour le bump loin de vous au besoin, et lors de l’utilisation de votre ulti, ciblez-le en priorité.


Bastion ne représente pas le plus gros counter de Pharah, mais son avantage contre elle est que sous sa forme sentinelle, il possède un hitscan gun à la cadence de tir monstrueuse qui la descendra très rapidement. N’espérez pas survivre plus de quelques secondes dans les airs à découvert s’il y a un Bastion en face, car vous serez pour lui une cible extrêmement facile. Cependant, la forme sentinelle de Bastion l’oblige à rester immobile, et comme vous devez le savoir maintenant, une cible immobile est particulièrement vulnérable à vos roquettes. Vous pouvez donc tout aussi bien vous faire tuer en série par le Bastion d’en face, que le tuer en série. Un Reinhardt aide toujours, mais si vous n’en avez pas dans votre équipe, trouvez une zone depuis laquelle vous pourrez adopter la même technique que contre les tourelles de Torbjörn. Le placement initial depuis lequel vous engagerez le duel déterminera souvent son issue.



Rapport aux cartes


Pharah est globalement un bon pick sur la plupart des cartes, mais certaines vous donneront cependant plus d’avantages que d’autres et ce pour plusieurs raisons : certaines vous laisseront plus de possibilités de déplacements dans les airs, d’autres vous fourniront beaucoup d’occasions d’envoyer vos ennemis valser dans le vide, ou alors vous permettront de faire des ultis ravageurs.
Je vous propose donc une rapide revue des cartes sur lesquelles Pharah sera naturellement un très bon pick.


Les cartes d'escorte

Numbani et Route 66 seront des cartes d’escorte où il vous sera le plus facile de jouer tant en attaque qu’en défense. Les parties hangar seront d’une manière générale les moins faciles à gérer pour Pharah car il y sera plus facile pour les autres personnages d’atteindre les zones en hauteur d’où vous vous positionnerez et donc de se rapprocher de vous. Or sur Route 66, la partie hangar est assez réduite, et sur Numbani elle est inexistante. La falaise qui s’étale sur une bonne cinquantaine de mètres au spawn des attaquants sur Route 66 vous offrira de grandes possibilités de bump, et la configuration assez verticale des lieux vous permettra de vous envoler très haut si vous partez d’un des éléments en hauteur.

Image

Les cartes de capture de points

Le Temple d'Anubis est en attaque comme en défense une carte qui vous offrira pas mal de possibilités. En attaque, la première arche qui peut être un cauchemar à passer pourra vous servir de support sur lequel vous positionner puis décoller pour rusher le premier point. Vous pourrez également vous servir du toit près du premier point de capture, mais la partie la plus intéressante est la zone près du deuxième point, qui laissera vos ennemis à découvert partout. Le point de capture étant très proche du spawn, il vous faudra souvent vous y prendre à plusieurs fois avant de le prendre, et c’est là que vous jouerez un rôle déterminant, car l’architecture de la zone rend l’équipe adverse particulièrement vulnérable à votre ulti : la zone à capturer est assez large et il y a peu d’obstacles derrière lesquels se cacher. De la même manière en défense, garder le point sera plus aisé avec un ulti qui s'il est bien placé raflera une bonne partie de l’équipe adverse.

Les cartes de contrôle

Les cartes de contrôle sont chacune divisée en trois cartes différentes, nous verrons lesquelles sont les plus avantageuses pour Pharah sur chacune.

Lijiang - Jardins : Si vous voulez vous entrainer au bump, pickez Pharah sur les Jardins de Lijiang ! Pour accéder au point de contrôle, vos adversaires devront passer par un pont sur lequel il sera facile d’envoyer votre Conflagration et éliminer des adversaires. Vos adversaires seront fréquemment autour de ces zones de vide. De plus le point de contrôle dispose de deux fenêtres difficilement accessibles pour la plupart des personnages, depuis lesquelles vous pourrez arriver par surprise et lâcher votre ultime.

Image


Népal - Sanctuaire : Sur la carte Sanctuaire de Népal, Pharah pourrait presque être un auto pick, la carte réunit en effet deux des conditions qui font de Pharah un personnage efficace : une zone de capture à découvert rendant vos adversaires très vulnérables à votre ulti, entourée d’un grand espace vide les rendant aussi très vulnérables à vos bumps.

Ilios - Phare : Pharah est un bon pick pour les trois cartes d’Ilios puisqu’on peut bump dans tous les sens sur les trois, mais la carte du phare a ceci de plus que le point de contrôle dispose d’un renfoncement dans le plafond que vous pourrez atteindre grâce à une fenêtre qui se situe sur un balcon que seuls les personnages ayant des capacités de déplacement spéciales pourront atteindre (Pharah, Genji, Fatale…). Vous pourrez donc vous nicher quelques secondes dans le renfoncement du plafond et envoyer vos roquettes ou un ulti pour reprendre le point, avec de faibles chances de vous faire tuer.

Image
Publier un commentaire
Vous ne pouvez pas poster de commentaires sur cette page car vous devez être inscrit et connecté.
pub